Connect with us

Actualité

Mythes et Légendes du Pays Basque… un pays rempli de mystères!

De nombreux mystères entourent le Pays basque. Ne serait-ce que l’origine du peuple basque, autant que celle de la langue basque. De nombreuses questions restent à ce jour des énigmes non élucidées. Mais c’est le Pays Basque tout entier qui est empli de mystères! Difficile de parcourir le Pays Basque sans ressentir les mythes, les légendes qui entourent la culture basque et font le charme de cette terre aux traditions ancestrales. Terre étonnante, magique et mystérieuse à plus d’un titre! (Illustrations tirées de l’ouvrage Mitologika. Una visión de los seres mágicos de Euskadi’ de Aritza Bergara, Raquel Alzate, Ricardo del Rio)

Mythes et légendes du Pays Basque-Mitologika

Le mystère des origines

Mais qui sont les Basques?… On a longtemps cru que les Basques étaient des Ecossais transportés par Jules César. Puis diverses origines leur ont été attribuées : descendants des Hébreux, des Phéniciens, des Finnois, des Etrusques, des Celtes, des Ibères ou encore des Berbères. Autant d’hypothèses réfutées les unes après les autres par l’ethnographie moderne. La langue basque ne nous aide pas plus : elle ne s’apparente à aucun idiome indo-européen et forme un îlot parfaitement isolé.

Pays Basque-mythes et légendes

Une étonnante parenté entre le basque et le caucasien a été mise en avant d’où une possible descendance due à des migrations datant de 3000 ans avant J.C. Pour d’autres, les Basques descendraient des hommes qui vivaient dans les grottes des Pyrénées il y a 45 000 ans. Dans tous les cas,  l’Euskara est la seule langue, avec les dialectes du Caucase, a avoir survécu, face aux invasions des Celtes, Latins, Germains, Grecs et Slaves! Sa richesse témoigne qu’elle ne peut qu’être le fait de populations nombreuses s’étendant sur des territoires importants et non pas d’une poignée d’un petit peuple d’irréductibles réduits et traqués. Le mystère reste donc entier…

Terre de magie… Terre de sorcellerie

La magie et la sorcellerie font partie intégrante de l’histoire du Pays Basque. Qui ne connaît pas une histoire de sorcière… une légende mystérieuse… une croyance sur des forces invisibles? Une arrière-grand-mère qui guérit les verrues avec des grains de sel qui sont jetés au feu et les verrues disparaissent comme par enchantement. La hache, symbole de vie et de lumière, qui protège l’etxe de la foudre et des malheurs. Le chardon, la « Fleur de Soleil » (eguski lore) qui est cloué sur les portes pour protéger les maisons des tentatives malfaisantes.

Les animaux qui véhiculent des symboles. Des formules magiques qui sont censées guérir. Des rituels qui protègent les villages… Les superstitions, la magie et la sorcellerie ne manquent pas au Pays Basque et elles font partie intégrante de la culture. C’est d’ailleurs pour ces raisons que le pays basque a connu au 17ème siècle l’une des plus grandes chasses aux sorcières de l’histoire avec plus de 7000 cas de sorcellerie. Les principaux supposés foyers de sorcellerie étaient Hondarribia, Zugarramurdi et St-Jean-de-Luz. Les présumé(e)s sorcièr(e)s étaient suspectées de jeter des sorts à des créatures vivantes et de se réunir au Jaizkibel en sabats, dirigés par le Diable incarné en bouc.

Mythes et légendes du Pays Basque-sorginak

Lorsque les Basques « parlaient » avec leurs morts…

En pays basque, la maison (Etxe) est un lieu sacré. On y vit mais on y meurt aussi. Avant le christianisme, la maison servait de tombe familiale. Elle était le lieu de sépulture de ses habitants. Elle était donc la demeure des vivants mais aussi des défunts. Un lieu que venaient visiter les esprits des disparus. On l’orientait de façon à ce qu’elle soit en contact avec la lumière divine et on y pratiquait de nombreux rites religieux. On y faisait des offrandes aux morts, aux âmes des ancêtres qu’on pouvait alors apercevoir sous la forme de lumières, de rafales ou de coups de vent, d’ombres, de nuées ou de bruits étranges. Il est dit que même encore, elles peuvent resurgir dans la nuit…

Mythes et légendes Pays Basque-Gizotso

Des mythes qui entourent le Pays Basque

La mythologie basque est belle et bien présente, même de nos jours. Elle est d’ailleurs riche en divinités de toutes sortes. Sugulna, le dragon de Lissague est sans conteste l’animal fantastique le plus connu. Hydre à trois têtes sorti des flancs de la Rhune, il répandit la terreur et fut vaincu par le chevalier Gaston-Armand de Belsunce au péril de sa vie. La contrée ravagée par le monstre prit le nom de Hiruburu (« trois têtes »). D’où le nom de St Pierre d’Irube. On peut encore voir La Fontaine du Dragon où le combat s’est déroulé en 1407.

Mythes et légendes Pays Basque-gaueko

Il y a aussi Gaueko, le mauvais génie de la nuit. Inguma, le génie maléfique qui visite les dormeurs pour les étrangler sauf si on l’a chassé en récitant la formule magique avant de se coucher.  Et bien d’autres figures légendaires tels que les Laminaks, sortes de lutins bienveillants. Et le Baxajaunvéritable seigneur de la forêt et grand monstre couvert de poils qui n’aime que la chair des chrétiens, mais qui prévient les bergers à l’approche d’un orage. Il y a aussi Torto l’horrible cyclope qui dépèce les jeunes-gens, ou encore le dragon Herensugue qui mange les troupeaux.

Mythologie Pays Basque-Herensuge dragon

Sans oublier, Mari, la Dame d’Anboto, la déesse mère qui représente la « nature ». C’est la reine de tous les génies et de toutes les divinités qui peuplent le monde. Elle vit sous terre en haute montagne et rencontre son époux tous les vendredis  pour concevoir des orages qui apporteront fertilité ou déshonneur à la terre et au peuple. Mari est servie par une cour de sorginak… Les fameuses sorcières qui peuplent le Pays Basque…

Lauburu et les trois astres

Lauburu… c’est la Croix Basque. Elle est le symbole le plus présent dans la culture basque. Il s’agit d’une croix en hélice formée par 4 branches (d’où son nom « quatre têtes » lauburu en basque) en forme de virgule, chaque branche étant constituée de 3 demi-cercles. Elle est un symbole solaire que l’on retrouve depuis le néolithique dans de nombreuses autres civilisations sous la forme de svastika (ce qui peut se traduire par : « ce qui apporte la bonne fortune, ce qui porte chance« ).

Dans la civilisation basque, le Lauburu tourne le plus souvent vers la droite (la vie). Il pourrait représenter le mouvement du temps, c’est-à-dire les 4 saisons. Mais il serait aussi le symbole des 4 éléments vitaux (l’air, l’eau, le feu et la terre) en référence au cycle de la vie, à la rotation du soleil, du ciel et de la terre. La Terre (Lur) est considérée comme la mère du soleil et de la lune. C’est la demeure des âmes et des divinités, elle possède la force magique qui donne naissance aux règnes animal et végétal. Le soleil (Elki) possède la vertu de chasser les mauvais esprits, et on lui voue un véritable culte. Quant à la lune… elle reste entourée d’un halo de mystère et de pouvoirs magiques… mais ça, on n’a qu’à la regarder certains soirs pour s’en apercevoir…

Vous aimez nos articles ? Inscrivez-vous à notre newsletter 🙂

[wysija_form id= »1″]

que faire au pays basque

Que faire au Pays Basque : De l’actu, des idées balades, des restos, des hébergements et activités sportives et culturelles !

Notre page Facebook ou Instagram regorge de jeux concours, de superbes photographies et vidéos ainsi que de nombreux autres articles. C’est une publication quotidienne qui vous donne de bonnes idées ou simplement le sourire 🙂


Continue Reading

Facebook

Catégories

Dernier Articles

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Une erreur s'est produite, merci de réessayer.

Que faire au Pays Basque will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.